STANCES

JEAN ROUAUD / PASCAL REVERTE

RÉSUMÉ

Synopis

On l’oublie, mais la poésie a été aussi « d’actualité ». Stances essaie de rendre cette dimension à un genre qu’on a pris l’habitude de réduire au territoire de l’intime, ou à une forme incantatoire souvent obscure, oubliant que Virgile faisait rentrer un traité d’agronomie dans ses Géorgiques, que Ronsard et Agrippa d’Aubigné avait rendu compte en leurs vers de temps d’une violence extrême. Ici c’est le monde qui s’invite et se heurte au verbe dans ce gigantesque ralentisseur de particules qu’est la poésie. Il s’agit dès lors de procéder à une mise au point poétique comme on le fait d’un objectif, de transformer le monde, non pour le rendre plus habitable mais plus « voyant ». Ce qui est, cette lecture poétique, la meilleure manière de renouveler notre regard. Stances est un spectacle composé comme un quotidien, avec ses rubriques : faits divers, écologie, politique, art, science etc, chaque rubrique regroupant un texte poétique et une chanson.

Durée: 1H10
Aucun événement trouvé !
Afficher plus

NOTE

du metteur en scène

Un homme, sa guitare, ses mots. Il y a chez Jean la liberté et la dégaine aérienne des grandes personnalités folk. L’élégance d’un Léonard Cohen quand il est question de regarder le monde en face dans sa brutalité, son exigence et de parvenir à en faire quand même une chose intime. Sans pathos, sans faux-semblant mais sans craindre l’émotion. Il est dans le monde le poète qui est dans Jean. Il ne sait pas mieux que nous. L’état de poésie est, chez lui, une lucidité, et non le biais pour nous asséner une vision qui nous regarderait en plongée. Il est avec nous. Il faut trouver un espace de jeu qui laissera le poète à portée de voix. Le corps et la voix de Jean au milieu de ces pupitres vides pour nous laisser une place à nous, les auditeurs, les lecteurs par procuration. Une forêt de pupitres pour laisser aussi une place à ceux qui lui manquent, qui l’inspirent, l’accompagnent. On entendra Breton et Borer. La musique pour piano et violoncelle d’un de ses amis. Une archive sonore d’un autre. Et des cris de baleine aussi. Faire en sorte que se tisse une fraternité obscure entre les vivants et les morts, entre ceux qui écoutent et les absents, entre ceux que l’on attend ou que l’on ne connaît pas encore pour (re)composer autant de fois qu’il le faudra « le grand poème répétitif du monde. »

Pascal Reverte

TÉLÉCHARGEMENTS

Dossiers et images

thumbnail of DP_stances

Pour tout renseignement :
|
François Carricano (chargé de diffusion) |
Carine Ekon (chargée de production) |

LA PRESSE

en parle

DISTRIBUTION

Participants et partenaires

Texte, musique, jeu : Jean Rouaud
Mise en scène : Pascal Reverte
Scénographie : Jane Joyet assistée de Camille Laouenan
Lumières : Léandre Garcia-Lamolla

Production RB|D Productions

Crédit Photos : Jean-François Paga, Cédric Bolusset
Crédit Réalisation Vidéos & Web: Cédric Bolusset
Pour RB|D Productions

DIFFUSION

Décor et Régie

Equipe :
1 interprète
1 régisseur lumière
1 metteur en scène ou 1 administrateur

Voyages / Hébergement / Repas :
2 A/R SNCF Paris en 1ere classe
1 camion de transport décors
Transferts équipe artistique & matériel en taxi

Observations techniques :
Arrivée régisseurs à J-1
Arrivée artiste & metteur en scène ou administrateur à J

Share
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!