LA CHAIR DE L’HOMME

NOVARINA/LAMANDE

RÉSUMÉ

Synopis

La Chair de l’homme fait apparaître 3171 personnages et nomme Dieu 429 fois.
Ce livre s’ouvre sur un repas où le monde est mangé. Il utilise 2587 des 6912 verbes de notre langue, soutient que notre chair c’est le langage et entend que le messie c’est la parole.
Au centre, sous l’amandier, se tient l’Enfant Infaillible…

Durée: 1H10

Aucun événement trouvé !
Afficher plus

NOTE

De l’artiste

Novarina a le même rapport halluciné qu’Artaud au corps écrit, au signe, au geste et à l’arbre. Tous deux distillent une écriture non finie, anorganique et qui ne touche pas aux formes. Leur chant est une circonscription de l’espace du dedans.
Ce qui me conquiert dans l’oeuvre de Novarina est que j’y retrouve les canons d’Artaud : l’organe dansé, la quête d’une langue sacrée, le temple du corps… et par dessus tout l’appel à une constante résurrection par le chant. Le corps de l’acteur, ouvrant ou fermant ses sphincters, est l’instrument incantatoire par où passe la Parole du monde et, dixit Novarina : “C’est par là et par là seulement que ça se passe…”

Marc-Henri Lamande

TÉLÉCHARGEMENTS

Dossiers et images

Pour tous renseignements, merci de nous contacter
Diffusion :  – +336 82 03 25 41 – booking.lepolediffusion(@)gmail.com

LA PRESSE

en parle

DISTRIBUTION

Participants et partenaires

Texte: Valère Novarina
Mise en scène et interprétation :
Marc-Henri Lamande
Violoncelliste: Louise Chirinian

DIFFUSION

Décor et Régie

Equipe :
2 interprètes
1 technicien
1 administrateur

Voyages / Hébergement / Repas :
4 chambres
3 voyages transport SNCF
4 personnes / base 2 repas/jour

Observations techniques :
Arrivée du technicien à J-1 et l’équipe artistique accompagnée de l’administratrice à J

Plateau :
Hauteur souhaitée : 3m50
ouverture souhaitée : 6m
profondeur souhaitée : 8m

Share
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!