Pesticide et santé : l’équation sans solution

Comment le glyphosate, le désherbant le plus vendu au monde, pourrait être à l’origine de graves problèmes sanitaires affectant le bétail, mais aussi les agriculteurs.

Réalisation : Andreas Rummel

Au milieu des années 1990, des milliers de bovins meurent dans les étables. Malformations des veaux, fausses couches des vaches et problèmes de stérilité déciment les troupeaux. Les agriculteurs eux-mêmes ne sont pas épargnés et rencontrent de graves problèmes de santé. Un éleveur de porcs danois a comparé sur plusieurs années les taux de pesticide dans l’alimentation de ses animaux et ceux de malformations des porcelets. Des chercheurs français, eux, ont mené une étude méthodique sur le problème. Les très longues et laborieuses analyses entreprises finissent par aboutir : les bêtes malades présentent dans leur organisme un taux très élevé de glyphosate – principe actif du Roundup, le désherbant le plus vendu au monde. Or, l’immense majorité des rations servies aux bêtes dans le nord de l’Europe proviennent de céréales OGM importées d’Amérique, dont les graines contiennent de grandes quantités de cet herbicide. Malgré la controverse, sa licence a pourtant été renouvelée par l’Union européenne en 2017.

 

Découvrez l’intégralité du reportage sur Arte

 

Plus d’informations sur la page spectacle Une bête ordinaire

 

 

Share
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!