Le corps politique : vivre en Roumanie sous le régime de la dictature

Nadia Comaneci, la Gymnaste et le Dictateur – HD (2015)

 

Consultez la page du spectacle Peut-être Nadia 

En 1965, la Roumanie change de tête. Nicolae Ceausescu prend la tête du pays. Il succède à  un dur du parti communiste. Son arrivée est une respiration pour le pays. Il s’affranchit du carcan soviétique, relance les relations diplomatiques avec l’Ouest et assouplit les mesures liberticides. Pour lui, la Roumanie doit briller par elle-même et retrouver son prestige international. Quel meilleur moyen que le sport pour atteindre cet objectif ! Le régime se met donc à rechercher activement des graines de champions dans les écoles maternelles. C’est ainsi qu’un représentant du parti arrive un jour dans la classe de Nadia Comaneci et demande qui sait faire la roue. Elle sait faire la roue et fera donc partie des élues qui seront formées dans un seul objectif : remporter des médailles aux Jeux Olympiques.

2014- Interview d’Euronews de Nadia Comaneci

Vivre dans un pays communiste 

 

Ina, retour en image sur le procès du couple Ceausescu

 

Consultez la page du spectacle Peut-être Nadia

Tout auréolée de ses cinq médailles d’or, elle reçoit la médaille de « héros du travail socialiste » devant les dirigeants du Parti communiste roumain.  Elle lira de manière mécanique, comme une écolière, ce bref message de remerciements : « Cher camarade Ceausescu, je suis très émue car aucune médaille, ni aucun titre au monde ne vaut la distinction que vous accorde votre propre pays de la main du fils le plus aimé de Roumanie, père aimant de la jeunesse de notre pays, vous, le camarade Nicolae Ceausescu. »

 

 

Consultez la page du spectacle Peut-être Nadia

Share
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!